Nos réalisations en Image

Qui est en ligne ?

Nous avons 10 invités en ligne

Recherche rapide

Connectez-vous



Filtre Geo IP

Your IP address: 54.162.15.31
Country:   US

Traduction de la page


Modifi par :
Stphane DeBOUZY Stphane DeBOUZY
copyright DBM 1997-2011
Pompes à chaleur Imprimer

POMPE A CHALEUR (PAC)

Le principe :

Le soleil, la pluie et le vent fournissent une grande quantité d’énergie gratuite au sol et à l’air. La Pompe A Chaleur (PAC) représente le meilleur moyen de valoriser cette énergie en la captant, puis en la transformant en chaleur utilisable dans votre maison (on parle alors de système Thermodynamique). Cette technique vous permet une économie de 30 à 70 % sur votre facture de chauffage. Certaines PAC peuvent être réversibles et permettre ainsi le rafraîchissement de votre maison.

Il est également possible de chauffer une piscine.

 

 Présentation de la pompe à chaleur janvier 2009 (source SOLAGRO)

 

Contrôle obligatoire des pompes à chaleur

Le décret n°210-349 du 31 mars 2010 relatif à l'inspection des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles prévoit une inspection obligatoire des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles d'une puissance frigorifique nominale supérieure à 12 kilowatts, et ce à compter d'avril 2013.

 

Cette inspection est effectuée à l’initiative du propriétaire ou du syndicat de copropriété de l’immeuble. Elle doit être réalisée au moins une fois tous les cinq ans et dans l'année suivant son installation pour le remplacement ou la mise en place d'un nouveau système. Ce contrôle comporte :

- l’inspection documentaire,
- l’évaluation,
- le rendement du système de climatisation et son dimensionnement par rapport aux exigences en matière de refroidissement du bâtiment  lors de l’inspection du site,
- la fourniture des recommandations nécessaires portant sur le bon usage du système en place,
- les améliorations possibles de l’ensemble de l’installation,
- l’intérêt éventuel du remplacement de celui-ci et les autres solutions envisageables. 

Les modalités d’inspection seront fixées ultérieurement par arrêté.

La personne réalisant l’inspection, ne doit avoir aucun lien de nature à porter atteinte à son objectivité et à son indépendance avec le propriétaire, l’entreprise ayant réalisé l’installation ou encore l’entreprise assurant l’entretien, la maintenance ou l’exploitation.  Ces compétences devront être reconnues par un organisme accrédité.